POPULATIONS VULNÉRABLES

Qu’est-ce que la vulnérabilité?

Le phénomène d’inondations, occasionné par les changements climatiques, apporte son lot de conséquence pour les villes et sa population. La ville de Boston a pour sa part amorcée le souhait d’établir des mesures d’atténuations afin de protéger les bâtiments, les infrastructures, son économie et sa population. Cependant, la population est au cœur de la ville. La population est synonyme de vitalité pour une ville. Les commerces, les infrastructures et les utilités publiques ainsi que les moyens de transports sont tous interconnectés directement à la population, tel qu’illustré dans le schéma ci-joint. >

THÉORIE

Les instances municipales se sont donc préoccupées des populations dites vulnérables. Mais qu’est-ce qu’une population vulnérable? Selon le document intitulé Climate Vulnerability Assessment, la population vulnérable dans cette circonstance se défini comme suit :

Social vulnerability is defined as the disproportionate susceptibility of some social groups to the impacts of hazards, including death, injury, loss, or disruption of livelihood.

Le projet de définition des mesures d’atténuation pour la prévention des inondations dans la ville de Boston se doit de s’interroger sur la composition de sa population afin d’apporter les mesures nécessaires pour la protection de celle-ci. Dans le cadre de ce rapport, on note un total de 7 catégories ;

  • Personne âgée (65 ans et plus)

Catégorie d’âge où les personnes sont davantage à risque de souffrir de malaises en lien avec les perturbations climatiques engendrant des limitations physiques dans un scénario d’évacuation. De plus, les personnes plus âgées sont bien souvent isolées du reste de la population, affectant leur vulnérabilité à obtenir de l’aide lors de ces catastrophes.

 

  • Les enfants

Les familles avec enfant(s) doivent obtenir davantage de ressources lors de la venue de phénomènes climatiques. Les enfants sont dépendant des adultes. S’il y a fermeture des écoles, les parents doivent donc déclarer une absence à leur employeur afin de s’occuper de leur progéniture. De plus, les enfants sont d’autant plus vulnérables au stress engendré par les catastrophes naturelles.

 

  • Minorité visible

Les personnes faisant partie de la minorité visible peuvent faire parties de plus d’un seul groupe. On note que les personnes de couleurs sont statistiquement plus pauvres que la population en général et possèdent une limitation plus importante pour la langue anglaise.

 

  • Limitation de la langue anglaise

Les personnes ne possédant pas adéquatement les habiletés de comprendre, de lire ou de parler l’anglais sont davantage à risque pour la compréhension des consignes lors de la venue d’une urgence climatique. De plus, si cette catégorie de personne est isolée socialement, elle est davantage vulnérable puisqu’elle n’aura obtenu l’information nécessaire à leur sécurité.

 

  • Faible revenu

Les personnes ayant un faible revenu sont à risques puisque qu’elles n’ont pas nécessairement les moyens de se préparer à l’éventualité d’une catastrophe. Des dépenses sont à prévoir pour l’achat de nourriture, frais de déplacements, frais de rénovation possibles du logis, assurances d’habitation, etc. Il y a également les différents moyens pour l’obtention de l’information nécessaire dans le but de pouvoir se préparer en conséquence. Les plateformes d’information, soit via la télévision, les téléphones mobiles, les ordinateurs sont des moyens de transmission d’importance pour la divulgation des informations essentielles pour la protection des citoyens.

 

  • Personne invalide ou à mobilité réduite

Cette catégorie de personne est l’une des plus à risque pour cause de la limitation physique lors d’une évacuation. Les moyens sont parfois déficients afin de relocaliser rapidement ces personnes.

 

  • Personne présentant une condition médicale

Les personnes nécessitant de soins médicaux sont vulnérables face au risque où les établissements de soins médicaux (hôpitaux, cliniques médicales, pharmacies, etc.) deviennent endommagés ou inaccessibles. Les soins médicaux sont nécessaires pour plusieurs personnes. Il y a un donc un risque immense si ces gens n’obtiennent pas la médication nécessaire.

APPLICATION
pop-vunérables.gif

Source : Climate Ready Boston, 2018

Source : GIEC, 2014

En lien avec la théorie de Catherine Dubois Ph.D. la vulnérabilité est une question de sensibilité et de capacité. La résilience en fait partie, elle augmente la capacité.

Les 4 stratégies de résilience sont les suivantes;

-Résister

-Minimiser

-Rétablir

-S’adapter

Afin de réduire la vulnérabilité; on doit donc résister au danger + minimiser les impacts + se rétablir facilement + s’adapter aux dangers actuels et futurs.

Vulnérabilité_graphique.JPG

Au vu des zones inondables projetées dans la ville de Boston, les vulnérabilités touchant la population, le bâti, les infrastructures et l’économie furent évaluées à travers les projets Climate Ready Boston et Imagine Boston 2030, initiés par la Ville de Boston. ​

 

La population de Boston prévoit connaître des conséquences importantes à ces changements climatiques et des solutions se doivent d’être envisagées. Cependant, une attention particulière fut portée auprès des populations vulnérables. Différentes catégories furent donc établies dans l’objectif de cibler les besoins appropriés pour chacune d’entre elles. La présente section cible la vulnérabilité sociale à l’échelle du quartier (neighborhood) de South Boston qui totalise une population de 31 800 résidents.