SOUTH BOSTON

SOUTHIE 1.png

Source : Boston Planning and development agency

Pourquoi South Boston?

De toutes les zones étudiées par le projet Climate Ready Boston, South Boston est la plus exposée et possède le plus grand potentiel de pertes en cas d'inondations.

South Boston est l'un des endroits connaissant la croissance la plus rapide de la ville. On prévoit qu'entre 2010 et 2030, la population du district aura doublé et atteindra 60 000 habitants.

Entre 2010 et 2013, South Boston a connu la plus grande croissance du Commonwealth, avec plus de 10 millions de pieds carrés nouvellement construits.

HISTORIQUE
ÉVOLUTION-HISTORIQUE_LENT.gif

Le territoire de Boston était propice à l'établissement humain puisque la zone était protégée des intempéries marines par de grands marais (visibles sur les cartes les plus anciennes).

L'étude cartographique depuis 1770 montre les importantes opérations de remblais dans la région de Boston. Le quartier de South Boston a été pratiquement entièrement créé par du remblai (ces transformations sont soulignées en rouge sur l'animation ci-contre). Les quais étaient généralement créés en projection sur l'océan pour accueillir les activités portuaires. C'est ainsi que la majeure partie du territoire de South Boston fut créé à partir des années 1900.

Par cet avancement sur la mer, la ville a grandement augmenté son exposition aux risques liés aux changements climatiques. Elle est passée de protégée à exposée.

INONDATIONS
BOSTON-MAP-inondations.gif

Les inondations prévues dans le secteur sont de plus en plus importantes au fil des années. Ces prévisions sont mineures pour 2030 et de plus en plus étendues sur le territoire pour 2050 et 2070. Ces prévisions concernent non seulement la montée du niveau de la mer, mais également les tempêtes maritimes qui seront de plus en plus fréquentes et intenses.

Les voies par lesquelles l'eau s'infiltre sur le territoire sont nombreuses, principalement au niveau du Fort Point Channel qui était à l'origine, une large baie transformée en canal par les mêmes opérations de remblais qui ont créé  South Boston.

ENCLAVEMENT PAR LES INONDATIONS
ENCLAVEMENT-SOUTH.gif

Il est assez paradoxal de constater que le système viaire composant le tissu urbain de South Boston présente des éléments connecteurs entre les quartiers, mais en cas d'inondations, ces mêmes voies sont transformées en barrières.

 

Les prévisions de 2070 illustrent un important enclavement du quartier de South Boston, délimitant les voies de communications inondées.

 

Nous avons relevé la localisation des services de base (hôpitaux, cliniques, pharmacies, épiceries et station d'essence) et avons constaté que le South Boston neighborhood (35 000 habitants en 2010) est extrêmement dépendant du reste de la ville à ce niveau. Cet isolement pourrait créer une forme de vulnérabilité puisqu'en cas d'inondation prolongée, toute cette population se retrouverait sans services.

CORRÉLATION INONDATIONS 2070 & ANCIENNES RIVES
corrélation_anciennes_rives_et_eau.jpg

L'étude historique de l'évolution des rives superposée aux prévisions de 2070 permet d'établir une corrélation entre les endroits construits sur du remblai et les zones touchées par les inondations. 

SOCIODÉMOGRAPHIE
BOSTON_MAP_VULNÉRABILITÉ_DENSITÉS_HAB.jp
Capture d’écran 2019-11-13 à 13.32.42.pn

La population résidente de South Boston est essentiellement concentrée sur les hautes terres du quartier qui ne devraient pas, même lors des inondations les plus importantes, être directement affectées. Ces résidents seront toutefois en situation de vulnérabilité puisqu’ils pourraient se retrouver isolés du reste de Boston. Comparés à la population générale de Boston, les résidents de South Boston sont à très forte majorité caucasiens, ces derniers représentant près de 77% de la population locale (contre environ 46% pour l’ensemble de la ville).

De même, le salaire médian est beaucoup plus élevé que dans le reste de la ville à 90 000$ (contre 60000$ pour la ville). Une petite enclave, formée par un groupe de logements sociaux, changent ces données puisque ce carré est à très forte majorité composé de minorités ethniques, en particulier des afro-américains et des latino-américains. Aussi, dans cette enclave, le salaire médian est de seulement 20000$. Ce petit sous-secteur est aussi un des seuls qui serait directement affecté par les crues les plus importantes.

Source : City of Boston