PARTICIPATION PRIVÉE

THÉORIE

Les Partenariats Publics-Privés sont l’alliance entre les acteurs du domaine public et ceux du domaine privé. Il s’agit d’une association à des fins de partenariat, qu’il soit de services ou d’informations. Le PPP traditionnel implique l’investissement monétaire de l’acteur privé, mais dans ce cas-ci, il s’agit plutôt de la collaboration afin de répondre au mieux aux changements climatiques par la résilience.

L’importance d’impliquer les entreprises se manifeste dans l’évolution du projet au fil du temps. D’une part on constate que le partenariat des entités publiques et privées sont un outils pour la croissance du projet et de la ville, que celui-ci est catalyseur d’acceptation auprès de la société. D’une autre part, on constate que le fait de ne pas impliquer les locaux revient à ne pas percevoir l’entièreté des enjeux liés au site.

Climate resilience is enhanced when cities and businesses work together rather than alone because:

  • Cities and businesses have common interests and needs in climate resilience planning. Both benefit when the community is strong, and suffer when climate change affects infrastructure, power and water supplies, and public health.

  • Cities and businesses have complementary strengths to bring to climate resilience planning

  • Businesses are influential political constituencies in cities, and having their support for the city’s climate resilience planning efforts can boost the overall political support for the process.

Business activity is central to the economic health of a city, and climate change impacts pose serious risks to business activity. Every city hit by a severe storm, flooding, or wildfire understands the need for resilience and fast disaster recovery. Business interruptions affect residents’ quality of life, disrupt the local economy, and reduce tax revenues.

Guide to Public-private Collaboration on City Climate Resilience Planning

Dix principes pour un partenariat public/privé réussi :
  1. Se préparer convenablement pour le partenariat public/privé

  2. Créer une vision partagée

  3. Comprendre ses partenaires et les joueurs clés

  4. Être clair sur les risques et avantages pour chaque partis

  5. Établir un processus de prise de décision clair et rationnel

  6. S’assurer que chaque parti réalise ses tâches

  7. Leadership constant et coordonné

  8. Communiquer tôt et souvent

  9. Négocier une structure d’échange équitable

  10. Bâtir la confiance comme valeur clé

Interviews were arranged and conducted with six key stakeholder groups: representatives of the investor, developer and designer organizations responsible for the development; representatives from the local authority; occupier organizations; and a range of everyday users of the public/semi-public spaces. Interviews followed structured pro-formas suitably tailored to each group and structured around six key issues, as follows.

(1) The pure economic performance of investment in urban design
(2) The direct and indirect value associated with the operational performance of a development
(3) The costs associated with the production of urban design
(4) The wider economic impacts of urban design, including regeneration, with information sought on
(5) The social benefits associated with urban design
(6) The environmental support offered by urban design

The qualitative evidence presented above suggests that indeed, from the perspective of key stakeholders, better urban design adds value, and does so in economic, social and environmental terms. Furthermore, the findings indicated that all stakeholders see themselves as beneficiaries of better urban design (although in different measures and time spans).

Stakeholder Views on Value and Urban Design

< Un peu au même titre que les consultations réalisées dans le cadre du Climate Ready Boston, on parle ici de rencontres faites entre six différents groupes d'intervenants, tous de provenances sociales et professionnelles différentes. Les auteurs, qui font un retour sur ces consultations, ont ainsi pu cibler six différents concepts principaux.

Les conclusions sont simples : une qualité de design urbain mènent à une plus-value économique, sociale et environnementale.

APPLICATION

Dans South Boston, plus de 75% de la rive appartient au domaine public ou au Massachusetts Port Authority (Massport). Cela nous amène donc à constater l'importance de l'implication du privé qui représente une majorité de ce territoire à risque. Le fait d'impliquer les commerces, c'est aussi d'impliquer les locaux qui y travaillent, mais c'est surtout l'implication de ceux qui nécessite le secteur de South Boston au-delà de l'habitation uniquement.

La mixité de la participation assure une réponse complète qui considère tout les acteurs, et cela évite les risques de faire un projet obsolète avant même d'être complété.